La prise en charge de la douleur est inscrite dans le code de la Santé publique :

Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur.
Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée » (article L1110-5).

A cet effet dans toutes les étapes de soins nous mettons en place des protocoles antidouleur destinés à soulager, supprimer ou l’empêcher de survenir.